Le syndrome du 4 septembre

Aux yeux des gens graves, qui possèdent, et qui réfléchissent profondément et pompeusement, c’est un poids nécessaire à l’équilibre européen ; pour les autres, c’est un hexagone.Elles ne sont pas des parties du mouvement ; elles sont autant de vues prises sur lui ; elles ne sont, pourrait-on dire, que des suppositions d’arrêt.Aujourd’hui, le groupe américain est neuf fois plus petit.Il y a des Français pour admirer ça.de Billing, c’est peu discutable ; autant, à coup sûr, que les gredins qui, par des tarifs de famine et l’organisation de la misère, ont abaissé le niveau intellectuel de la France et réduit le chiffre de sa population.Que dit-on de nous, dans votre pays ?Ils n’en prennent pas avec le dos de la cuillère.Mon présent est ce qui m’intéresse, ce qui vit pour moi, et, pour tout dire, ce qui me provoque à l’action, au lieu que mon passé est essentiellement impuissant.Christian Navlet lui-même en était certain.Il semble que le choix le moins coûteux à effectuer soit de remplacer le SMIC national par un SMIC sectoriel afin d’accroitre le nombre d’actifs au bénéfice des comptes publics et cela sans avoir à augmenter les prélèvements obligatoires et encore moins à supprimer une monnaie forte qui protège le pouvoir d’achat par rapport au reste du monde.Le Boer est le héros du jour ; il fait prime.La propriété individuelle du sol n’est pas seulement un vol ; c’est de la folie.Leur outrecuidance, leurs insolentes bravades, leur forfanterie, cachent mal leurs convictions à ce sujet.

Publicités