Gouvernance de l’Internet – Unesco

L’une des plus importantes est l’Institut pour la Science et la Technologie (SkolTech). Rien en matière de surveillance des marchés les plus spéculatifs (titrisation et, plus généralement, marchés dérivés). Pourquoi les classes doivent être en lutte, c’est ce que personne ne pourrait dire ; mais il ne faut pas discuter les dogmes. Si, au seizième siècle, la Réforme eût pu délivrer les multitudes françaises du joug de Rome, la France d’aujourd’hui ne serait pas ce qu’elle est. Les beaux bois de châtaigniers, monsieur, que vous ne retrouverez plus [5] ! Les branches pourront ainsi continuer à être très prescriptives en la matière. Mais plus le groupement est important, plus il a droit à un dieu véritable. L’histoire de l’évolution de la vie, si incomplète qu’elle soit encore, nous laisse déjà entrevoir comment l’intelligence s’est constituée par un progrès ininterrompu, le long d’une ligne qui monte, à travers la série des Vertébrés, jusqu’à l’homme. Ce choix s’inspire, sans aucun doute, des expériences passées, et la réaction ne se fait pas sans un appel au souvenir que des situations analogues ont pu laisser derrière elles. Je voudrais montrer que derrière des objections des uns, les railleries des autres, il y a, invisible et présente, une certaine métaphysique inconsciente d’elle-même — inconsciente et par conséquent inconsistante, inconsciente et par conséquent incapable de se remodeler sans cesse, comme doit le faire une philosophie digne de ce nom, sur l’observation et l’expérience —, que d’ailleurs cette méta­physique est naturelle, qu’elle tient en tout cas à un pli contracté depuis longtemps par l’esprit humain, qu’ainsi s’expliquent sa persistance et sa popularité. Telle est l’ambition de notre rapide initiative, par Gouvernance de l’Internet – Unesco qui a fait de l’inclusion un axe majeur de son plan d’action. Notre analyse montre au grand regret de tous qu’au-delà des forces naturelles endémiques qui rendent le système financier hautement volatile, quand une crise financière menace, les autorités budgétaires et monétaires doivent réagir rapidement et énergiquement. Pourtant ces deux logiques antagonistes apparaissent comme aussi absurdes l’une que l’autre quand on pousse leur raisonnement jusqu’au bout. À mesure que nous nous acheminons rapidement vers l’Internet des Objets, avec son vaste cortège d’appareils, de dispositifs, de capteurs et d’objets connectés à Internet et utilisant souvent des informations provenant d’autres équipements, les changements seront nombreux et profonds. La même chose pourrait être dite aujourd’hui, sept ans après la crise financière mondiale de 2008, à propos des nombreux points faibles qui demeurent dans l’économie mondiale. Chez l’animal, les mécanismes mo­teurs que le cerveau arrive à monter, ou, en d’autres termes, les habitudes que sa volonté contracte, n’ont d’autre objet et d’autre effet que d’accomplir les mouvements dessinés dans ces habitudes, emmagasinés dans ces mécanismes. Je reconnais qu’il y a une large part de vérité dans cette opinion, et néanmoins je ne puis la croire tout à fait exacte. Puisqu’il est dans la nature de l’Échange d’épargner des efforts et d’en exiger, il est aisé de comprendre quelles sont ses bornes naturelles. Il ne s’agit que de conclure logiquement d’un fait certain aux conditions sans lesquelles ce fait ne pourrait avoir lieu. Mais, avant l’apparition du système nerveux, avant même la formation d’un organisme proprement dit, déjà dans la masse indifférenciée de l’Amibe se manifestait cette propriété essentielle de la vie animale. Mais la nature ne nous demande qu’un coup d’œil à l’intérieur de nous-mêmes : nous apercevons bien alors l’esprit, mais l’esprit se préparant à façonner la matière, s’adaptant par avance à elle, se donnant je ne sais quoi de spatial, de géométrique, d’intellectuel. Je vais fermer les yeux, boucher mes oreilles, éteindre une à une les sensa­tions qui m’arrivent du monde extérieur : voilà qui est fait, toutes mes perceptions s’évanouissent, l’univers matériel s’abîme pour moi dans le silence et dans la nuit. Bref, comme par toute habitude, nous nous sentons OBLIGÉS. Là aussi, nous pouvons encore accroître notre potentiel d’innovation en concentrant les efforts sur les projets de développement plus en lien avec la création de valeurs et les attentes du marché, en intégrant plus et mieux les volets marketing dans les projets d’innovation. Notre astronomie est pleine d’exemples de recours à ces auxiliaires. Songeons au jugement qu’il porterait de son côté sur nous, sur nos facultés d’observation et de raisonnement, sur notre bon sens, s’il savait que le plus grand de nos moralistes a dit : « L’homme est un roseau pensant ! En effet, l’approche égoïste du détenteur d’un secret ne peut prétendre bénéficier du même traitement que l’inventeur qui enrichit le patrimoine industriel universel. Les actifs dotés d’avantages concurrentiels, de protections contre l’inflation, d’une perméabilité limitée au cycle économique, et d’une trésorerie précise et à long terme sont aussi pertinents. Les pays qui enregistrent la croissance la plus rapide sont généralement ceux qui ont le moins de barrières commerciales. Abordons maintenant l’objet de la logique, et examinons une conception d’une importance particulière pour cette science, la notion de réalité. Combien de personnes sont-elles touchées par ce phénomène ? Si l’on ne peut répondre d’un décimètre sur la mesure de la longueur du côté, il serait déraisonnable de pousser le calcul de la diagonale jusqu’aux millimètres ou aux fractions de millimètre ; et le défaut de précision des données, quand on arrive aux fractions de cet ordre, ôterait toute signification à la précision du calcul. Le taux de croissance de l’économie a suivi la diminution de l’excédent – en fait, pratiquement point à point. Mais par quoi remplacer un endettement qui est le moteur de la croissance, si ce n’est en remettant en cause la nature de celle-ci et au passage les inégalités qu’elle génère ?

Publicités