Inflationniste rime avec simpliste

Désormais, les experts n’emploient plus le conditionnel pour parler de la bulle.Rejeter non pas les solutions plus ou moins douteuses que chacun peut apporter, mais les problèmes mêmes, c’est arrêter net le mouvement en avant ; la foi, à ce point de vue, devient une paresse d’esprit.Un certain nombre d’expérimentations comportementales ont en effet démontré avec force la valeur prédictive limitée de cette construction artificielle.Mais suite au vote de la législation britannique très dure en la matière, et à la promulgation de lois de séparation très édulcorées en France et en Allemagne, la nouvelle Commission Juncker ne manifeste pas un grand enthousiasme pour faire aboutir une législation commune.Nous devons le rechercher maintenant dans les actions et dans les situations.Arnaud de Lummen lui-même semble en être certain.Les divers concepts que nous formons des propriétés d’une chose dessinent donc autour d’elle autant de cercles beaucoup plus larges, dont aucun ne s’applique sur elle exactement.Qu’elle tombe maintenant au fond d’une cuve, son mari refusera de l’en tirer : « cela n’est pas sur son rôlet ».C’est aussi « l’hormèse », une expression pharmacologique, qui désigne la capacité qu’a l’absorption d’une petite dose de poison de guérir l’organisme en provoquant des réactions excessives et salutaires.Avouez pourtant que le sort des travailleurs est misérable ?Il n’en est plus de même si nous considérons des états purement affectifs de l’âme, ou même des représentations autres que celles de la vue et du toucher.Il dresse un panorama complet des progrès technologiques en cours dans les nanotechnologies, la thérapie génique, le clonage thérapeutique, la médecine régénératrice, la lutte contre le vieillissement, la biotechnologie de synthèse, les nanorobots, l’intelligence artificielle, technologies qu’il regroupe sous l’acronyme de NBIC (Nanotechnologies, Biotechnologies, technologies de l’Information, sciences Cognitives).La régulation financière, fer de lance des discussions du G20 et de Davos, se veut donc être une véritable médecine contre le mal de la spéculation et ses effets néfastes.