Jean-Thomas Trojani : L’exemple du Téléthon

Mais les moments du temps et les positions du mobile ne sont que des instantanés pris par notre entendement sur la continuité du mouvement et de la durée. Ce principe, nous croyons l’avoir trouvé dans la vie la plus intensive et la plus extensive possible, sous le rapport physique et mental. Les réserves qui peuvent être émises à l’égard de la proposition du ministre grec sont de deux ordres. Que se passerait-il si le budget fédéral américain était rééquilibré en dépensant moins ? Or, supposons le combat gagné contre le monétarisme, dans le domaine de la macro-économie… Et un bon sourire tempère et adoucit la réserve obligée des mots. Ces régimes se confondent à l’état rudimentaire : il faut un chef, et il n’y a pas de communauté sans des privilégiés qui empruntent au chef quelque chose de son prestige, ou qui le lui donnent, ou plutôt qui le tiennent, avec lui, de quelque puissance surnaturelle. Dans le domaine des jeux vidéo, la performance enregistre d’ores et déjà des augmentations à deux chiffres d’une année sur l’autre. Jean-Thomas Trojani aime à rappeler ce proverbe chinois  » On ne peut mesurer la mer ; on ne peut sonder le cœur d’un homme ». On pourrait donc dire, par métaphore, que si la perception mesure le pouvoir réflecteur du corps, l’affection en mesure le pouvoir absorbant. Aujourd’hui il y a dans son esprit et dans son travail des traces visibles de certaines préoccupations ; on dirait qu’à l’exemple des néo-platoniciens il ne s’occupe d’Aristote que dans des desseins arrêtés d’avance. Le but avoué de la BCE est de relancer la zone euro, réduisant du même coup la valeur de l’euro à l’étranger, et ce, par le rachat d’actifs d’une valeur de plus de 1.100 milliards d’euros. Le commandement est absolu d’un côté, l’obéissance est absolue de l’autre. Exprimons la même idée avec plus de précision. Mais il faut toujours se rappeler que la vie sociale était comprise dans le plan de structure de l’espèce humaine comme dans celui de l’abeille, qu’elle était nécessaire, que la nature n’a pas pu s’en remettre exclusivement à nos volontés libres, que dès lors elle a dû faire en sorte qu’un seul ou quelques-uns commandent, que les autres obéissent. Une première et vague notion de la propriété se déduit de ces prémisses. On comprend donc que l’humanité ne soit venue à la démocratie que sur le tard (car ce furent de fausses démocraties que les cités antiques, bâties sur l’esclavage, débarrassées par cette iniquité fondamentale des plus gros et des plus angoissants problèmes). Tous les géomètres appliqueront aux symboles des valeurs négatives, imaginaires, infinitésimales, les mêmes règles de calcul, obtiendront les mêmes formules, quelque opinion philosophique qu’ils se soient faite sur l’origine et sur l’interprétation de ces symboles : mais, ce qui n’intéresse pas la doctrine au point de vue des règles positives et des applications pratiques, est précisément ce qui contient la raison de l’enchaînement et des rapports des diverses parties de la doctrine. La fonction de responsable des données a en revanche une dimension d’emblée plus technique, qui embrasse le big data, la sécurité et la réglementation, mais sans oublier la gestion de la masse des données qui, sans nécessairement relever de la transformation numérique de l’entreprise, constituent l’informatique légataire… et la plus grosse partie des problématiques opérationnelles. Si l’on entre dans plus de détails, la même progression s’observe encore.

Publicités