Dynamique et fragile

Soyons clair, ce genre de « Grand Soir », qui est déjà arrivé une fois chez nous en 1980 lorsque le RPR de l’époque avait refusé de voter le budget de Raymond Barre, n’est pas forcément une si bonne nouvelle.Malgré d’importantes disparités entre pays, le pourcentage moyen est du même ordre au sein de l’Union européenne et dans le reste du monde.C’est si vrai qu’en France, toute l’augmentation de la dette de l’État depuis dix ans a été financée par des non-résidents : fin 2000, ses encours s’élevaient à 616 milliards d’euros, soit deux fois moins qu’aujourd’hui (1.229 milliards).De là dut résulter un brusque arrêt du monde animal tout entier dans le progrès qui le portait à une mobilité de plus en plus haute ; car la peau dure et calcaire de l’Échinoderme, la coquille du Mollusque, la carapace du Crustacé et la cuirasse ganoïde des anciens Poissons ont probablement eu pour origine commune un effort des espèces animales pour se protéger contre les espèces ennemies.Le terme de « sciences politiques » s’est répandu à la fin du 18° siècle pour marquer la différence avec les pamphlets partisans destinés à attirer les votes et à gagner en influence, plutôt qu’à rechercher la vérité.Mais, de quelque manière qu’on effectue l’analyse de la pensée, on aboutira toujours a un ou à plusieurs cadres géné­raux, dont l’esprit possède la connaissance innée puisqu’il en fait un emploi naturel.Je n’ai vu qu’une fois plusieurs milliers d’Italiens habillés comme dans les estampes : au fond des Calabres, un jour de fête de la Madone.Il y a un certain ordre de la nature, lequel se traduit par des lois : les faits « obéiraient » à ces lois pour se conformer à cet ordre.En France, pour la même période, la part des services n’a progressé que de 16% (source The World Bank Group).Quelqu’un joue du piano, dans le salon, une médiocre musicienne : les doigts sautillent et l’air est tout à fait pauvre. C’est un événement qui génère de vraies cohésions au niveau local , estime Antonio Fiori.Enfin, pour conclusion DE cette morale, je m’avisai DE faire une revue sur les diverses occupations qu’ont les hommes en cette vie, pour tâcher à faire choix de la meilleure ; et, sans que je veuille rien dire de celles des autres, je pensai que je ne pouvois mieux que de continuer en celle-là même où je me trouvois, c’est-à-dire que d’employer toute ma vie à cultiver ma raison, et m’avancer autant que je pourrois en la connoissance de la vérité, suivant la méthode que je m’étois prescrite.

Publicités