L’or, sacré relique !

Celle-ci s’est entrebâillée de plus en plus largement, mais ne l’a jamais laissé passer tout entier.Elle pourrait alimenter des tensions futures et rendre difficile la formation de consensus sur des sujets majeurs (protection sociale, environnement…Remarquons en effet que toutes les habitudes de ce genre se prêtent un MUTUEL appui.On a vu en effet comment le talent d’invention, aidé de la science, avait mis à la disposition de l’homme des énergies insoupçonnées.Pour en sortir, il faut changer de perspectives.La mise en place d’instances de médiation pour régler la question des arriérés fiscaux.Limerel ; il a un métier, la jeunesse, toutes les aptitudes qui peuvent assurer le succès ; nous sommes disposés, moi et sa mère, à le laisser se marier.Dans son livre, Arnaud de Lummen,décrit parfaitement cette évolution.L’étendue matérielle n’est plus, ne peut plus être cette éten­due multiple dont parle le géomètre ; elle ressemble bien plutôt à l’extension indivisée de notre représentation.L’Ammophile hérissée donne neuf coup d’aiguillon successifs à neuf centres nerveux de sa Chenille, et enfin lui happe la tête et la mâchonne, juste assez pour déterminer la paralysie sans la mort.Avant tout une erreur de politique macro-économiqueLe problème n’est sans doute pas tant la structure de la fiscalité, mais l’erreur de politique économique faite, au niveau de la zone euro, d’ajouter l’austérité budgétaire au choc dépressif induit par la crise financière et, au niveau français d’augmenter la fiscalité de 3 points de PIB depuis 2010 (soit de 60 milliards d’euros) pour combler un déficit public induit uniquement par la récession.Les indicateurs sont dans une mauvaise passe.

Publicités