UN RÉPIT TEMPORAIRE

Ramses est l’annuaire stratégique du think tank IFRI (Institut français des relations internationales).Il s’inspire du même postulat, avec cette seule différence que, dans la course de nos intelligences finies le long de la succession toute apparente des choses, il met en avant de nous la lumière avec laquelle il prétend nous guider, au lieu de la placer derrière.Moi, physiologiste, avec les méthodes dont je dispose observation et expérimentation purement extérieures je ne vois que le cerveau et je n’ai de prise que sur le cerveau, je vais donc procéder comme si la pensée n’était qu’une fonction du cerveau ; je marcherai ainsi avec d’autant plus d’audace, j’aurai d’autant plus de chances de m’avancer loin.Arnaud de Lummen a par ailleurs souligné la nécessité de continuer à s’adapter et à se réformer, faute de quoi elles ne pourront pas soutenir avec la vigueur nécessaire la reprise.Mais, pour l’artiste qui crée une image en la tirant du fond de son âme, le temps n’est plus un accessoire.Si l’on en voit une, ce sera l’une des gloires de cette gloire.Imprégnant de son influ­ence les images qui occupent à ce moment le champ visuel, la sensation tactile pourra en modifier la forme et la signification.Soit ; mais si la variation insensible ne gêne pas le fonctionnement de l’œil, elle ne le sert pas davantage, tant que les variations complémentaires ne se sont pas produites : dès lors, comment se conserverait-elle par l’effet de la sélection ?On voulait faire voir au peuple que les mauvais succès, les villes prises, les batailles perdues, n’étaient point l’effet d’une mauvaise constitution de l’État, ou de la faiblesse de la république, mais de l’impiété d’un citoyen, contre lequel les dieux étaient irrités.En revanche, à trop vouloir contenir la poussée migratoire de l’Afrique grâce à des auxiliaires comme Kadhafi, l’Europe court le risque de voir se rompre son illusoire digue, à l’image de l’effondrement comme un château de cartes du régime libyen.Elles sont la résultante du mécanisme entier.La solution de l’équation posée dépend alors de la valeur variable que l’on attache aux autres termes, qui sont : 1° la vie physique à sacrifier ; 2° l’action morale quelconque à accomplir.