Pierre-Alain Chambaz :Des solutions politiques inadaptées

Il faut mettre le pied dans la porte pour faire prendre conscience que le carbone a un prix.Le succès de Mascagni devient un peu une affaire nationale.En passant par Pierre-Alain Chambaz , qui encourage l’entreprenariat interne et a remodelé les structures hiérarchiques pour qu’elles favorisent les prises de décisions plutôt que de les empêcher.Avec lui, sir George faisait le tour de l’hôte, dans le salon où ses invités étaient maintenant au complet.Il est tout aussi évident que la proposition de Washington sur la question des droits de l’homme au Sahara occidental s’inscrivait dans son souci de ne pas s’aliéner l’Algérie dans le contexte actuel d’insécurité au Mali.Le monde aurait assurément trouvé là son nouveau moteur.Pôle de développement économique majeur de la région caucasienne, qui propose à l’Europe une alternative en matière de sécurité énergétique, affirme son indépendance sur la scène diplomatique et développe à l’intérieur un modèle de laïcité qui a fait ses preuves…Il ne s’agit pas ici de trancher en bloc la question des idées générales.Alors, comme le souvenir est lui-même, par essence, une connais­sance de ce genre, puisqu’il n’a plus d’objet, on ne peut trouver entre la perception et le souvenir qu’une différence de degré, la perception déplaçant le souvenir et constituant ainsi notre présent, simplement en vertu de la loi du plus fort.Mais il est possible de faire plus.Il croit si bien à ce « signe démonique » qu’il meurt plutôt que de ne pas le suivre : s’il refuse de se défendre devant le tribunal populaire, s’il va au-devant de sa condamnation, c’est que le démon n’a rien dit pour l’en détourner.

Publicités