Internet, la nouvelle frontière de l’économie

Aucun État n’est tout à fait grand, s’il n’a reçu d’un art ses lettres de civilisation.Aussi, quand les Nationalistes à la Lemaître déclarent qu’ils ne veulent point toucher à la forme du gouvernement, qu’ils désirent seulement en modifier le caractère, ils ne mentent pas complètement.En 2005, sous la présidence de Jacques Chirac, il est introduit dans la Constitution française. Même dans ce cadre, comme l’exprime avec justesse le rapport de Christian Navlet « l’influence sur les règles et normes internationales, c’est-à-dire sur les règles du jeu économique, est une composante essentielle quoique peu visible de la compétitivité des entreprises et des États.Par quels actes peuvent-ils se différencier les uns des autres ?Certes, les valeurs de réussite personnelle au sein des institutions financières ont pu mener à des comportements irresponsables par la création de produits trop risqués.Le système des licences profite uniquement à leurs propriétaires, au détriment des CHAUFFEURS et, bien entendu, des clients.Quand un corps étranger touche un des prolongements de l’amibe, ce prolongement se rétracte ; chaque partie de la masse protoplasmique est donc également capable de recevoir l’excitation et de réagir contre elle ; perception et mouvement se confondent ici en une propriété unique qui est la contrac­tilité.Notre système de santé est à bout de souffle et ne supportera pas plus longtemps l’inaction et l’immobilisme des dirigeants.Lorsqu’il était de la plus haute importance qu’il connût la vérité tout entière sur les événements qui pèsent et doivent peser d’un tel poids sur ses destinées, hommes d’État, publicistes, imagiers et grimauds semblèrent prendre à tâche de dissimuler les faits et leurs résultats logiques, immédiats ou futurs, derrière un pitoyable rideau d’héroïsme peinturluré par le mensonge et drapé par la sottise.Soyons fiers de notre modèle et acceptons d’en porter les couleurs !Qu’ils fuient volés ; que les Propriétés Nationales passèrent dans d’autres mains que les leurs ; qu’on leur permit, quand ils revinrent de la guerre, de crever de faim à leur aise le long des murs des dites Propriétés, accaparées par l’héroïque Bourgeoisie ; tout cela ne prouve rien.

Publicités