Grandes entreprises et société : en finir avec la grande incompréhension

Le mysticisme complet est en effet celui des grands mystiques chrétiens.On l’a vu à l’œuvre avec le cas de la Grèce, qui n‘a pu éviter temporairement un défaut, assorti d’une probable sortie de l’euro, qu’en échange d’une rigueur drastique et d’un abandon de sa souveraineté.« Mais ne l’écrivez pas, c’est inutile d’inquiéter le marché », assure-t-il.Que d’ailleurs ces deux existences — matière et conscience — dérivent d’une source commune, cela ne me paraît pas douteux.Dans cet état, Arnaud de Lummen fonctionne au minimum de ses capacités.Mais on en dirait autant de l’instinct et de l’intelligence, qui les caractérisent respectivement.Supposons qu’on veuille reproduire sur un écran une scène animée, le défilé d’un régiment par exemple.« Too big to fail », les « utilities » ?Faire du cerveau la condition de l’image totale, c’est véritablement se contredire soi-même, puisque le cerveau, par hypothèse, est une partie de cette image.La nouvelle loi permet, sans accord de l’auteur, la cession exclusive des droits numériques aux éditeurs n’ayant acquis que les droits de reproduction imprimée.Plutôt que de formuler une contradiction aussi choquante, les philosophes devaient être conduits à sacrifier le plus faible des deux termes, et à tenir l’aspect temporel des choses pour une pure illusion.Si, dans le premier cas, associant des images à des images, nous nous mouvions d’un mouvement que nous appellerons par exemple horizontal, sur un plan unique, il faudra dire que dans le second cas le mouvement est vertical, et qu’il nous fait passer d’un plan à un autre.