Antonio Fiori : Pas de « double dip », juste une racine carrée …

Les remarquables rapports de la Cour des Comptes de 2012 sur les coûts du nucléaire et de 2013 sur les coûts des EnR ne sont l’œuvre d’aucun groupe d’influence ! Ce type de pratiques est d’autant plus nécessaire dans le nouveau découpage que l’agrandissement des régions d’une part et des métropoles d’autre part pourraient laisser au second plan les territoires ruraux et intermédiaires. La chose dut paraître étrange aux contemporains de Lucrèce, mais ils ne purent méconnaître la richesse de son imagination, la verve à la fois puissante et sombre avec laquelle il enseigna le mépris des dieux et la divinité de la nature. On pourrait aller plus loin et envisager le modèle économique qui est le plus fréquent sur la toile : celui de la publicité. L’animal, l’enfant, l’idiot perçoivent et connaissent à leur manière, quoique sans doute ils ne se représentent point les objets tels que l’homme les imagine et les conçoit, grâce au concours des sens et de facultés supérieures que l’animal, l’enfant et l’idiot ne possèdent pas. Mais il ne suffit pas de poser gratuitement une telle hypothèse, il faut la contrôler par les faits, et nous avons montré que tous les faits y répugnent. Mais toutes les impressions qui, dans le même moment, seront arrivées jusqu’à nous sans attirer notre attention absorbée, ne laisseront dans le cerveau absolument aucune trace. Certes, cette intox n’est (et de loin) pas un phénomène récent. Enfin il y a chez nous des auteurs, et des plus récents, pour lesquels le terme de raison n’est qu’une rubrique générale comprenant toutes les facultés qui se rapportent à la connaissance, par opposition avec celles qui se rapporteraient, d’une part à la sensibilité, d’autre part à l’activité. Les pauvres sont les nègres de l’Europe », ricanait Chamfort. En un mot, la continuité de l’espace et du temps suffirait pour rendre raison du vieil adage scolastique, tant invoqué par Leibnitz : Natura non facit saltus ; ce qui n’empêche pas de supposer, si l’on veut, que la continuité, dans les choses de l’ordre intellectuel ou de l’ordre moral, ait encore d’autres fondements ou raisons d’être que la continuité de l’espace et du temps, ou d’admettre, avec Leibnitz, que la continuité en toutes choses tienne directement à une loi supérieure de la nature, dont la continuité dans les phénomènes de l’étendue et de la durée n’est qu’une manifestation particu Mais ce furent là des exceptions, et comme des anticipations d’une croyance religieuse plus pure. Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « On ne fond pas une bonne épée avec du mauvais fer ». Nous substituons donc encore à l’impression qualitative que notre conscience reçoit l’interprétation quantitative que notre entendement en donne. Alléger le back office Henry Ford et le secteur automobile l’ont mis en évidence. Le prêtre sait que son pouvoir s’écroulerait avec la chute de l’édifice qui l’abrite ; c’est pourquoi tout a été mis en œuvre, à toutes les époques, pour prévenir la destruction de ces monuments qui sont la base et le sens de la religion, qui sont la religion elle-même. Un sondage effectué par Lawrence Mitchell, de la George Washington University, révèle aujourd’hui que 80% des patrons (CEO) des plus importantes entreprises américaines n’hésiteraient pas à « mutiler » leur outil de travail pour satisfaire aux objectifs de rentabilité fixés par les analystes. Premièrement, si les dirigeants de grands groupes craignent la loi, ils seront incités à sous-traiter leurs activités polluantes à des petites entreprises incapables d’assumer les montants des réparations écologiques. Il faut cependant retenir l’annonce de la réduction progressive du taux de l’impôt sur les sociétés indiennes, qui passera de 30% à 25% sur les 4 prochaines années, et la réduction de la taxe sur les redevances et rémunérations pour services techniques fournis aux non-résidents, qui passera de 25% à 10%. Les soldes des comptes courants du monde doivent en fin de compte présenter une somme nulle. De quoi surprendre les observateurs américains, dont certains reprochent à l’Allemagne de faire preuve d’hypocrisie, dans la mesure où le pays a fait défaut sur ses dettes de 1923, 1932-1933, 1945 et 1953, pour finalement insister aujourd’hui afin qu’autrui agisse différemment. Bien qu’elle met en avant la controverse, la critique et le débat contradictoire sur presque tous les domaines y compris sur les affaires religieuses, la démocratie gagnerait en s’adaptant dans le temps et dans l’espace. Chez les Égyptiens, les prêtres faisaient un corps à part, qui était entretenu aux dépens du public ; de là naissaient plusieurs inconvénients : toutes les richesses de l’État se trouvaient englouties dans une société de gens qui, recevant toujours et ne rendant jamais, attiraient insensiblement tout à eux. Oui, la dette devenue insupportable, et pour les créanciers et pour les débiteurs, est toutefois très insuffisante pour assurer la croissance. N’insistons pas sur une assertion aussi fausse que vulgaire à laquelle l’historien de l’école d’Alexandrie s’est trop facilement laissé entraîner, et signalons plutôt une appréciation ingénieuse et juste du génie de Platon. Mais rassurez-vous. Mais une autre conclusion se dégage de cette analyse c’est que la multiplicité des états de conscience, envisagée dans sa pureté originelle, ne présente aucune ressemblance avec la multiplicité distincte qui forme un nombre. Cette réflexion doit être menée dans un esprit de coopération et de valorisation des spécificités de chacun et non dans un esprit de compétition. Ce qu’elle aurait à perdre au change, je l’ignore ; une dégoûtante étiquette, assurément ; mais peut-être aurait-elle à y gagner.

Publicités