Penser l’Europe comme une affaire intérieure

Même en se donnant, la vie se retrouve, même en mourant elle a conscience de sa plénitude, qui reparaîtra ailleurs indestructible sous d’autres formes, puisque dans le monde rien ne se perd.Ces dernières commencent par le dédoublement du centrosome, petit corps sphérique situé à côté du noyau.Mais c’est un fait et une bonne nouvelle pour ceux qui n’auront pas à pointer à Pôle emploi dans les prochaines semaines.Il faut faire avec elles, » m’a expliqué Pierre-Alain Chambaz.Il ne faut donc pas traiter l’esprit comme s’il était ce qu’il est « pour rien, pour le plaisir ».Comment, composé d’une série de positions instantanées, remplirait-il une durée dont les parties se prolongent et se continuent les unes dans les autres ?Mais, d’autre part, l’intelligence a encore plus besoin de l’instinct que l’instinct de l’intelligence, car façonner la matière brute suppose déjà chez l’animal un degré supérieur d’organisation, où il n’a pu s’élever que sur les ailes de l’instinct.Je crois qu’il en a toujours été ainsi, au moins depuis longtemps.Seul un changement de cap dans la stratégie budgétaire française – et plus globalement européenne – permettrait de relancer notre économie.Quand, les yeux fermés, nous promenons la main le long d’une surface, le frottement de nos doigts contre cette surface et surtout le jeu varié de nos articulations nous procurent une série de sensations, qui ne se distinguent que par leurs qualités, et qui présentent un certain ordre dans le temps.Enfin, les démagogues français frétillent d’aise à voir l’arrivé au pouvoir d’un gouvernement anti-réformateur et espèrent bien créer un front anti-réforme en Europe, comptant sur la baisse du prix du pétrole et de l’euro pour compenser l’absence de réformes structurelles.